De la diane de belrem

De la diane de belrem Braque Saint-Germain

Braque Saint-Germain

Actualité publiée le 09/12/2014

Gaïa termine son championnat sur gibier naturel !

De la diane de belrem - Gaïa termine son championnat sur gibier naturel !



Les deux jours du field de Lancôme, qui se sont déroulés sur gibier naturel, fin novembre, ont connu une belle affluence et, aux côtés des professionnels, on a noté la présence de nombreux amateurs, malgré la difficulté de cette discipline. Le gibier naturel, c'est des oiseaux roublards, piétards à souhait, qui ont été chassés pendant tout l'automne et savent ruser pour éviter le contact avec le chien. Il faut donc des chiens à la quête brillante, à l'autorité naturelle, au nez sûr et surtout aux nerfs d'acier pour bloquer ces diables de faisans !

A ce petit jeu, il y a plus d'éliminés que de classés.

 

Gaïa avait particulièrement brillé l'an dernier sur ce circuit en se classant 2 fois sur 3 présentations (RCACT et CACT), aussi cette fois, j'avais décidé de la présenter sur 8 concours d'affilée.

Gaïa a assuré dès le premier jour. Dans un grand bois, où la plupart des parcours se sont achevés sur un manque d'occasion, Gaïa est allée chercher un point à l'extrémité, à gauche de la parcelle. Il a fallu plusieurs minutes pour retrouver la chienne à l'arrêt devant un houpier de chêne. Sa conductrice était encore loin quand la poule faisane est partie et que le juge a ordonné de tirer. Gaïa est restée imperturbable, bien tendue, attendant sagement l'arrivée de sa maitresse. Le reste du parcours s'est déroulé dans la même note avec un galop rapide, très fluide et une belle étendue de quête. Le temps terminé, il a encore fallu attendre la fin du concours et la reprise de Douky, l'épagneul français de Colette Bissières-Peyle, qui avait aussi un joli parcours, très chasseur également. Malheureusement, la mise en présence dans une réserve avec la présence d'une cinquantaine d'oiseaux s'est mal terminée. Un bel arrêt aussitôt découplé mais un faisan qui refuse de jouer le jeu et c'est l'élimination. Dommage, c'était une réserve de CACT pour Douky, a expliqué le juge, qui a donc attribué le CACT à Gaïa.

Avec ce CACT, Gaïa termine son championnat sur gibier naturel commencé l'an dernier et qu'elle a bouclé finalement en seulement 4 présentations avec sa maitresse.

Un grand merci à Manu et Hadrien et maintenant Sébastien, qui a pris la relève

depuis le départ d'Hadrien. Ces résultats sont d'abord la récompense de leur travail et du soin qu'il ont apporté à la préparation de la chienne.

 

 
 

retour