De la diane de belrem

De la diane de belrem

Braque Saint-Germain

Actualité publiée le 05/06/2018

Issan, meilleur chien du 7ème groupe au championnat de France !

De la diane de belrem - Issan, meilleur chien du 7ème groupe au championnat de France !

Issan de la Diane de Belrem, meilleur chien du 7ème groupe au championnat de France !

Comme je l'ai déjà dit toute la famille braque Saint Germain a passé une excellente journée hier au parc des expositions du Bourget qui servait de cadre au championnat de France 2018 et, les jugements de la race terminés, en attendant le ring d'honneur, nous avons savouré ces quelques heures à nous retrouver autour des spécialités de nos terroirs.

A cet instant, personne ne soupçonnait la suite et c'est d'ailleurs avec mon portable que j'ai assuré quelques photos, car le matériel avait déjà pris le chemin de la voiture !

C'est vrai qu'Issan s'est parfaitement présenté et la complicité avec Colette était visible : même rythme, même foulée, une ligne de dos bien soutenue, beaucoup d'élégance,... Issan était concentré et pouvait retenir l'attention du juge. Mais c'était également le cas pour beaucoup de sujets, car les meilleurs de race du championnat de France sont par définition les représentants, la vitrine de chaque race et il y a du beau monde ! Au fur et à mesure de l'examen, j'avais bien remarqué que le juge, Philippe Dubroca, avait longuement observé Issan, aussi lorsqu'il a réalisé sa première sélection, j'étais déjà ravie que le Saint Germain fasse partie de cette première liste, mais de là à à imaginer la suite...

Nouvel examen, nouveau tour de piste, et cette fois, le choix concerne le podium.

Lola de la Porte de Becray, le braque allemand de Jean-Gilbert Bonhomme, voisin picard, prend la troisième place. Dans la foulée, Filo de l'Oyat des Dunes, le setter anglais de Christophe Gouraud le rejoint sur la deuxième marche.

La tension monte... Plus qu'une place pour le vainqueur et la sono annonce la victoire du... braque saint Germain !

Quel bonheur ! Quelle joie pour la race, une race française à si petit effectif, qu'une poignée de passionnés s'efforce de promouvoir à contre-courant de la mode qui peut détruire tant de races !

Quelle fierté aussi, je l'avoue, pour mon petit élevage amateur "de la Diane de Belrem" !

Issan rejoint les "grands" chiens de l'histoire de la race et je pense à Jonas de Rosa Bonheur, à Nicole Delargille, le père de ma première chienne, qui avait également gagné le 7ème groupe, il y a une vingtaine d'années à Longchamp ! Quel compétiteur redouté de tous les rings d'expos alors !

Enfin, quelle belle année pour Issan, ou plutôt quel premier semestre époustouflant, avec des résultats un peu hors du commun pour un même sujet : médaille d'or du salon de l'Agriculture, CACT de couples en fields de printemps, CACT du prix d'Excellence de la Coupe d'Europe sous la conduite de Sébastien Vanbremeersch et enfin meilleur du 7ème groupe au championnat de France avec sa maitresse

A l'heure où le travail et le standard, pour ne pas dire la beauté, font parfois le grand écart, un tel palmarès conforte mes choix d'élevage.

Merci à M. Dubroca d'avoir valorisé une race française à tout petit effectif avec une aussi belle récompense.

Bravo à Issan et un grand merci à Colette et Patrice qui sillonnent l'hexagone, et bien plus, pour montrer le braque Saint Germain et participer à la sauvegarde la race.

retour