De la diane de belrem

De la diane de belrem Braque Saint-Germain

Braque Saint-Germain

Actualité publiée le 01/10/2014

Field d'Andechy : CACT en couple pour Gaïa et CACIT au barrage !

De la diane de belrem - Field d'Andechy : CACT en couple pour Gaïa et CACIT au barrage !

Photo : Gaïa et Guibs grands gagnants de ce barrage.



 

Quel phénomène ! ...et quelle journée que celle du lundi 29 septembre à Andechy !



Pour cette première journée de l'ouvert de la canine de Picardie, l'unique concours de couples rassemble de nombreux chiens et dresseurs car les sélections en Auvergne sont terminées et les habitués sont revenus sur le circuit betteraves. Autant dire qu'il y a pas mal de grosses pointures et que la concurrence va être rude !

 

C'est pourtant dans ce concours relevé, comprenant quelques machines de guerre qui sont régulièrement au classement, que Gaïa décroche le graal en couples et confirme son talent. Après une réserve la semaine dernière, ce CACT en couples en concours ouvert montre bien qu'elle a l'étoffe d'une grande championne. Sera-t-elle le premier Saint Germain de l'histoire de la race à devenir championne "4 cases" ? Seule l'avenir nous le dira mais en tout cas, elle a l'étoffre d'une "grande" !



Face à Kalina, Gaïa s'installe d'entrée et affiche ses prétentions. Les deux chiennes sont des battantes et le spectacle est tout en suspens.



Gaïa est très grande en latéralité, comme d'habitude, mais avec une juste ouverture. Elle va se bloquer sur la gauche dans une tache de végétation très sale avec de hautes herbes. Kalina patrone et Gaïa coule mais l'oiseau piète et se faufile dans la végétation dense. Sous les larges feuilles serrées, le gibier progresse comme sur une autouroute, alors qu'en surface le chien doit faire preuve de prudence pour montrer l'oiseau sans commettre de faute ! 

Sébastien raccroche et relance et là, la chienne revient verrouiller le fuyard. Cette fois, on ne la voit plus du tout tellement c'est sale. Le juge demande de raccrocher Kalina qui ne peut patronner dans ces conditions et Sébastien cherche Gaïa pour la servir. A 5 mètres, il ne la voyait pas ! Cette fois, pas besoin de couler, l'oiseau est serré, bloqué, presque sous son nez. Il part et Gaïa attend sagement qu'on l'envoie au rapport pour le donner à la main.



Relancée, elle poursuit avec la même intensité et va prendre un second point travaillé et remonté avec une superbe expression. Kalina patrone d'un peu plus près. Gaïa coule 3-4 mètres et l'oiseau s'envole. Il aura la vie sauve : manqué par les tireurs. Le temps est terminé et on en reste là.



Le soir aux résultats, ce sera le CACT, et donc le billet de qualification pour le barrage, qui rassemble 4 prétendants.



Lors de celui-ci jugé par Dominique Lebrun, Christian Boucher et Hubert Santoire, Gaïa barre contre un épagneul breton. Les deux chiens livrent une très belle prestation. Gaïa est particulièrement brillante dans ses allures très continentales, le port de tête et la ligne de dos et c'est fort logiquement que le jury lui attribue le CACIT.



Un grand bravo à Gaïa et à Sébastien, sans oublier Manu, qui a aussi largement sa part pour avoir permis à Gaïa de parvenir à ce niveau.



 

Le barrage :



CACIT : Gaïa de la Diane de Belrem, BSG, conduite par Sébastien Vambremeersch

RCACIT : Guibs du pont de cauhet, EB conduit par JC Piat
retour